Michael Othenin-Girard

40 ans depuis le 4 mars dernier, célibataire et sans enfants, j’ai choisi de suivre mes parents lorsqu’ils ont déménagé du Locle pour venir s’installer à La Chaux-de-Fonds, lorsque j’avais 6 ans.

Informaticien de métier, mes diverses expériences professionnelles et associatives m’ont amené à pouvoir maîtriser toutes les étapes d’une gestion de projet efficace. Et pour trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la lecture et la peinture stimulent mon esprit d’analyse dans un cadre créatif et apaisant ; la natation, quant à elle, m’aide à évacuer les tensions.

Élu au Conseil général de la ville depuis 2013, membre de la commission de gestion des infrastructures, de l’urbanisme et de l’énergie, membre de la commission financière, de la commission de l’économie et de la commission intercommunale d’aménagement du territoire, j’ai repris la présidence de la section du Parti socialiste des Montagnes neuchâteloises fin 2019. Je participe activement aux dépôts de questions ou d’interpellations au Conseil général, relayant ainsi les préoccupations des citoyennes et des citoyens auprès des Autorités.

Parallèlement, j’ai toujours considéré que le milieu associatif était le poumon d’une ville. La parfaite expression d’une volonté populaire. Celle du bon vivre ensemble et où chacune et chacun peut s’engager, prendre des responsabilités, ou simplement profiter des nombreux projets culturels et sportifs qui fleurissent dans notre belle ville ; projets dont les limites n’ont d’égal que notre créativité.

Parmi les nombreuses associations dont je suis membre et les projets auxquels je participe, mon engagement le plus marqué restera sans aucun doute les treize années de bénévolat intense (dont une décennie comme président) au service du plus important festival d’art de rue de Suisse – La Plage des Six Pompes.

M’engager en politique est rapidement devenu une évidence et le prolongement d’un engagement qui dure depuis de longues années, pour cette magnifique région et ses habitants parfois mécontents, parfois enthousiastes, mais toujours authentiques.

C’est vrai que les citoyennes et citoyens de notre région ont le cuir dur ; mais ils possèdent aussi la capacité, la volonté et la force pour des projets, qui nous réunissent, pour trouver sans jamais baisser les bras d’innovantes solutions aux défis qui se présentent ! Alors comme je le dis souvent, utilisons cette énergie, canalisons ce dynamisme pour nous retrouver plutôt que de nous diviser ! Trouvez l’association qui fait battre votre cœur et engagez-vous ! Montez le projet dont vous rêvez et engagez-vous ! Soutenez une cause qui vous paraît juste et engagez-vous ! Continuer d’être critique… mais engagez-vous !

Car s’il y a bien un combat à gagner, c’est celui contre l’individualisme ! Alors, dépassons le « chacun pour soi » ! Et engageons-nous avec passion pour des valeurs auxquelles on croit… et surtout, pour une ville qui le mérite !

En ce qui me concerne, je m’engage à vous représenter au Conseil général.